dimanche 19 octobre 2008

Anne | Sur le chemin de l'école 2

|


 ANNE 

........................
     cliquez sur la photo
Nous sommes presque arrivés.
Mon père a triché, parce nous venions par l'autre coté de la rue, mais il aimait bien nous mettre en scène. Il trouvait sans doute que la perspective était plus belle. 
;
Tant mieux, c'est l'occasion pour moi d'évoquer le voisinage immédiat de l'école.
Dans la première maison à gauche, habitait une Cantatrice. Ce mot déjà avait quelque chose de fascinant. Sans connaître vraiment sa signification, il évoquait une personne qui ne vivait pas comme nous. 
;
La première fois que je l'aperçus, elle était sur l'estrade lors de la fête de fin d'année, et dans la nuit, sa voix si pure, se mit à monter vers les étoiles.
Ce fut un moment féerique.
Et ensuite, quand je passais devant sa porte, j'avais l'impression de traverser, pendant quelques mètres, un autre monde.
;
Sur la droite, une blanchisserie.
Une bonne odeur de linge propre se répandait dans toute la rue.
Je me souviens de ma fierté quand j'ai su lire l'inscription peinte sur le mur.
;
Voici venu le moment de nous séparer. 
 Mon frère ainé va rejoindre l'avenue de Mazargues 
et son école publique. 
Notre école primaire n'accueillait pas les garçons. 
Et je trouvais ça parfait !


 PS de Nicole... Tu m'as replongée en 1955 et la cantatrice que j'avais oubliée se met à revivre... C'est vrai que nous l'entendions parfois chanter lorsque nous étions en récrétion. Et combien de fois le ballon est passé dans le jardin de l'autre côté du mur ! 




Aucun commentaire: